Centre Interinstitutionnel de Bilans de Compétences  
Accueil 
Gestion de contenus 
Changer de métier, se reconvertir
Redonner du sens à son métier
Seniors : utiliser leurs compétences
Bilan de compétences : préparer la recherche d'emploi
VAE : Faire reconnaître les compétences développées en entreprise
Construire son plan de carrière
Contactez-nous
Changer de métier, se reconvertir

 

Hebergeur d'image

Sandra, animatrice d’équipe, 37 ans

« J’ai été rassurée sur la cohérence de ma candidature »

Evoluer

L’évolution de mon poste à l’accueil d’un organisme de l’assurance maladie ne me satisfaisait plus car je perdais le contact avec le public. Au bout de 9 ans, j’avais besoin de faire une pause pour savoir ce que je voulais vraiment : évoluer au sein de cette structure ou bien partir. L’accueil et l’écoute que j’ai reçus au CIBC étaient chaleureux et attentif, alors je me suis lancée.  J’ai demandé un congé bilan de formation. Avec l’aide de ma conseillère, j’ai très vite dégagé un certain attrait et des compétences pour le management. J’avais toujours voulu répondre à des offres internes d’animatrice d’équipe sans jamais oser aller au bout. Pourtant, au fur et à mesure de mes entretiens, cela paraissait tout à fait cohérent avec mon parcours, mes envies, mes compétences.

Réassurance

Alors que je faisais mon bilan, une nouvelle offre a été proposée. Encouragée par ma conseillère, cette fois j’ai postulé. J’avais le recul nécessaire et la réassurance que je cherchais. Cette candidature me paraissait cohérente. A l’entretien, j’avais l’esprit clair, j’étais rassurante tout en étant très honnête dans ce que je disais. Je me sentais à la bonne place. J’ai obtenu ce poste. Il consiste à être l’interface entre l’équipe et le cadre du service. Je suis en contact avec des personnes, je travaille avec une équipe : c’est ce que je recherchais. J'aime ce que je fais et aujourd’hui, je sais que si, un jour, les conditions de travail ne me satisfont plus, il y a toujours d’autres horizons possibles.

 

Hebergeur d'image

Marie, réceptionniste, 30 ans

« J’ai découvert mon futur métier »

Polyvalence

Suite à une grossesse pathologique, j’ai arrêté de travailler plusieurs mois. Quand j’ai voulu reprendre, je ne savais pas ce que je voulais faire et j’avais de nouvelles contraintes : je voulais des horaires plus adaptés à une vie de famille. J’ai fait beaucoup de choses dans ma vie professionnelle : un Cap de pâtisserie, j’ai travaillé dans l’hôtellerie, à la chaîne dans l’agroalimentaire… Mon parcours n’a rien d’une ligne droite et longtemps j’ai été persuadée que c’était un handicap. J’ai été dirigée vers le CIBC par le Pôle Emploi. Là, ma conseillère a regardé mon CV, on a beaucoup parlé, j’ai raconté ce que j’aimais faire, expliqué ce que je ne voulais plus.

Reprendre confiance

Je ne me suis jamais sentie jugée, au contraire. Les tests de personnalité m’ont orientée vers plusieurs métiers que je ne connaissais pas mais qui collaient avec mes compétences et ce que j’aimais. Celui qui me plaisait le plus était celui d’accompagnateur touristique. J’avais des compétences pour l’exercer comme mon anglais courant, une bonne connaissance du monde du tourisme, du milieu hôtelier… Avec ma conseillère, on a réalisé les recherches documentaires, elle a pris rendez-vous pour moi dans une école. Ces entretiens au CIBC m’ont permis de reprendre confiance en moi. J’ai été acceptée à l’école. Aujourd’hui, j’ai repris un autre emploi mais mon projet est d’intégrer cette formation quand mon bébé sera un peu plus grand. Sans ce bilan, j’aurais continué à me dire que, professionnellement, la ligne droite était la meilleure et que je l’avais râtée.

Evénements