Centre Interinstitutionnel de Bilans de Compétences  
Accueil 
Gestion de contenus 
Le bilan de compétences
Le bilan seniors
Accompagner les contrats aidés
Bilan de compétence et Pôle emploi
La cellule de reclassement
La VAE (validation des acquis de l’expérience)
Contactez-nous
La cellule de reclassement

La cellule de reclassement

La cellule de reclassement permet l’accompagnement à la recherche d’emploi de salariés licenciés pour motif économique. Elle est mise en place par la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la concurrence, de la consommation, du Travail et de l’Emploi).

« En les amenant à se projeter à court terme dans leur avenir professionnel, la cellule aide les salariés à passer le cap de la douleur qu’implique la rupture forcée avec une entreprise » explique Marlène ZARAGOZA, conseillère et responsable technique au CIBC. « Elle les remobilise vers leur avenir ».

Depuis 2004, le CIBC 47 a été choisi à plusieurs reprises pour animer des cellules de reclassement dans le département (Id Line, Reyes, Alectron, Magnon, AIP, Marty). En 2011, le reclassement des anciens salariés des Parquets MARTY lui a été confié.

Son « plus » :

  • Son implantation dans le département lui donne une connaissance et une reconnaissance des acteurs impliqués dans les parcours professionnels (entreprises, DIRECCTE, Pôle emploi, organismes de formation…)
  • Le regroupement de plusieurs pôles de compétences : conseil en VAE, bilan de compétences, accompagnement à l’insertion et à la formation, lui permet de proposer un accompagnement global à chaque salarié. 

Questions sur la cellule de reclassement

Combien de temps dure la cellule de reclassement?
Six mois. Elle peut être prolongée par décision de la DIRECCTE

S’agit-il d’un suivi de groupe ou individuel?
C’est un accompagnement individuel adapté à chaque salarié. Si les salariés le désirent, des actions de groupe peuvent être prévues.

Comment se déroule une cellule de reclassement?

  • Une information collective nous permet de nous presenter et de répondre à toutes les questions sur le déroulement de la cellule.
  • L’analyse des besoins : chaque salarié est reçu individuellement par un conseiller auquel il retrace sa trajectoire professionnelle
  • L’accompagnement individuel comprend le repérage des compétences, la définition d’un projet de retour à l’emploi, une aide à la recherche d’emploi.

Tous les mois, un comité de pilotage composé d’un représentant du personnel, de la DIRECCTE, du Pôle emploi et les conseillers CIBC se retrouvent pour faire le point et chercher ensemble des solutions concrètes aux situations problématiques.

A quoi ça sert?
A retrouver un emploi. Mais parfois, le salarié “profite” de ce moment de rupture pour envisager une reconversion, se lancer dans une VAE, entreprendre une formation ou créer son activité. C’est pourquoi la phase d’élaboration du projet est fondamentale et nécessite les compétences d’un conseiller formé à l’orientation.

Les salaries sont-ils obligés d’y participer?
Non. Pour y participer, ils doivent s’inscrire auprès de leur employeur. Par leur adhésion, ils s’engagent à se présenter aux réunions et à adopter un comportement actif.

Qui la prend en charge?
Son coût est pris en charge par la Direction Régionale des Entreprises, de la concurrence, de la consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE).

Evénements