Centre Interinstitutionnel de Bilans de Compétences  
Accueil 
Gestion de contenus 
Changer de métier, se reconvertir
Redonner du sens à son métier
Seniors : utiliser leurs compétences
Bilan de compétences : préparer la recherche d'emploi
VAE : Faire reconnaître les compétences développées en entreprise
Construire son plan de carrière
Contactez-nous
Seniors : utiliser leurs compétences

Hebergeur d'image

Eric, formateur, 49 ans

« Tout le monde y a trouvé son compte »

Progression freinée

Je suis entré dans une entreprise comme agent de maîtrise il y a 26 ans, après mon BTS. Au cours de ma carrière, j’ai fait des demandes de mutation qui n’ont jamais abouti. L’année dernière, j’ai voulu officialiser mes demandes par un bilan de compétences. J’en ai parlé à la RH qui était d’accord. Le bilan m’a permis de mettre en valeur mes points forts comme une grande aptitude à la formation. Mais aussi mes défauts, comme ma tendance à toujours râler haut et fort, ce qui finissait par m’attirer des ennuis !

Restitution du bilan

J’ai demandé que le bilan soit porté à la connaissance de mon entreprise pour que mes responsables se rendent compte de ce que je pouvais réellement faire. A son issue, ils m’ont proposé une mission de formation. Ils en parlaient depuis un moment mais le bilan a permis de concrétiser. Aujourd’hui,  je développe des manuels de conduite dans les ateliers. Ce poste fait appel à ma formation technique, mon expérience mais aussi à mon goût du travail en équipe et de terrain. Je passe beaucoup de temps en ateliers pour observer, échanger. Je transmets mon savoir et j’apprends encore. Mon comportement a changé : je suis plus serein car je me sens reconnu dans ce que je fais.

 

Hebergeur d'image

Joséphine, conseillère, 50 ans

« J’ai retrouvé l’estime de moi-même »

Atypique

Après un long congé maladie, je suis revenue dans une structure d’aide au retour à l’emploi où je travaillais depuis 11 ans. Je me suis toujours sentie atypique. Mais cette fois, le décalage était immense. J’ai fait valoir mon droit à un bilan de compétences. J’en attendais deux choses : savoir si je pouvais évoluer dans la structure mais aussi pour quel autre type de métier j’étais faite. Au CIBC, j’ai fait la rencontre d’une conseillère accueillante et d’une grande bienveillance. Grâce aux tests qu’elle a menés, j’ai réalisé combien le stress professionnel que j’avais connu m’avait durablement marquée. Je sais aujourd’hui que je dois y prendre garde. Les métiers potentiels qui sont ressortis des tests étaient parfois surprenants mais toujours en lien avec ce que j’étais ou ce que je savais faire.

Un regard positif

Pendant le bilan, on m’a proposé de changer d’agence. En discutant avec ma conseillère, j’ai décidé de me donner cette chance, d’essayer. Aujourd’hui, ça se passe bien. Le bilan m’a permis de retrouver l’estime de moi-même. J’ai visualisé ce dont j’étais capable. J’ai vu que j’avais de l’intuition, réalisé que je savais être prudente, régulière , méthodique, organisée et que, souvent, ma rigueur compensait mes doutes. En me rendant compte de mes qualités et de mes savoirs, je me suis libérée de mes inquiétudes. Dans mon métier, je n’essaie plus de sauver le monde à chaque instant.

Evénements