Centre Interinstitutionnel de Bilans de Compétences  
Accueil 
Gestion de contenus 
Changer de métier, se reconvertir
Redonner du sens à son métier
Seniors : utiliser leurs compétences
Bilan de compétences : préparer la recherche d'emploi
VAE : Faire reconnaître les compétences développées en entreprise
Construire son plan de carrière
Contactez-nous
VAE : Faire reconnaître les compétences développées en entreprise

 

Hebergeur d'image

Martine, auxiliaire de vie sociale, 54 ans

“La VAE m’a permis d’avoir une progression constante”

Progrès

J’ai déjà obtenu deux VAE (valorisation des acquis de l'expérience). Après la naissance de ma troisième fille, j'ai entamé une procédure qui m'a permise de devenir assistante de vie. J’ai fait valoir mon travail dans un institut médico psychologique où j’accompagnais les enfants en consulation et une expérience d’ aide à domicile pendant 6 ans. Quelques années plus tard, à l'initiative de mon employeur, j’ ai passé une deuxième VAE pour devenir auxiliaire de vie. Aujourd’hui, je suis entrée en contact avec le CIBC pour une VAE d’aide médico psychologique. Cette fois c'est une démarche personnelle. Je travaille dans une association d’aide à la personne qui a besoin de ce genre de poste et où je pourrais progresser.

Reconnaissance

Lors d’un premier entretien, une conseillère m’a conforté dans mon choix. On s’est apercu que, grâce à mes VAE précédentes, j’avais déjà validé plusieurs modules du diplôme. Je n’en ai plus que deux à passer. J’ai fait une demande auprès d’un organisme certificateur qui doit me dire sous deux mois si ma demande est recevable. Les VAE sont une façon de progresser alors que l’on a quitté le circuit professionnel et scolaire assez tôt, comme moi. C’est très réconfortant de savoir que l’on peut faire valoir son expérience sans repasser par une formation. Grâce à celà j'ai pu progresser régulièrement. L’important est d’ avoir confiance en soi et de se sentir légitime dans sa demande.

 

Hebergeur d'image

Philippe, responsable logisticien, 50 ans

“J’ai été soutenu face à la pression”

Bloqué

Pendant 20 ans, j’ai été agent de maîtrise dans l’emballage alimentaire. J’ai occupé des postes de responsable logistique sans jamais être reconnu comme tel et mon salaire ne suivait pas. Au départ, j'ai un CAP d'ébeniste et menuisier mais je n'ai jamais exercé. Quand je me suis retrouvé au chômage suite à un licenciement économique, j’ai lancé la procédure VAE avec l’AFSAP et le CIBC. Là, on m’a conseillé de démarcher en deux temps: passer d’abord le diplôme de technicien logistique et ensuite le diplôme supérieur de logisticien.

Soutien

J'ai monté mon dossier, recueilli des documents rédiger un mémoire. Après toutes ces années d’expériences, j’ai trouvé difficile d’avoir à prouver ce dont j’étais capable. Le CIBC m’a aidé à supporter cette pression. L’aide de ma conseillère a également été précieuse dans la rédaction du livret destiné au jury certificateur. J’ai eu du mal à détailler de façon très précise tous mes gestes professionnels quotidiens. Ils font tellement partie de moi. Pourtant, c'est ce que l'on vous demande. Le concours s’est déroulé sur deux jours. J’ai obtenu mon diplôme de technicien logistique. Aujourd’hui, j’ai trouvé un nouvel emploi dans une pharmacie.  Je suis assimilé “cadre”, avec un salaire qui correspond à ce poste, enfin!. Je me prépare à passer le deuxième concours.

 

Evénements